Catégories
Actualités internationales

11 personnes arrêtées pour participation à un gang de passeurs de clandestins qui ont transporté des migrants musulmans à travers la Manche

Enfin, quelque chose est fait contre les migrants musulmans illégaux qui ont envahi le Royaume-Uni via la Manche, malgré le verrouillage du coronavirus, avec l'aide de la marine française.

Jihad Watch a rapporté cela il y a quelques jours à peine:

Boris Johnson a été plutôt calme alors que les migrants musulmans, dont beaucoup atteints de coronavirus, continuent d'envahir son pays illégalement, certains avec l'aide de la marine française. Les migrants viennent d'Irak, de Syrie, du Koweït et d'Iran. Au milieu du verrouillage du coronavirus et de l'anarchie Antifa / Black Lives Matters, la hijrah se poursuit, en grande partie sous le radar.

Voir les rapports en cours ICI.

«Royaume-Uni: un gang de passeurs de clandestins de personnes soupçonnées détruit dans une enquête sur les migrants en bateau illégal», par Kurt Zindulka, Breitbart, 26 juillet 2020:

Le Royaume-Uni a arrêté 11 personnes soupçonnées d'être impliquées dans un gang de passeurs de clandestins, qui aurait facilité la traversée de la Manche par des migrants illégaux en bateau depuis la France, a révélé le ministère de l'Intérieur.

La police britannique a fait une descente dans 12 propriétés à Londres et à Sheffield, où elle a saisi quelque 150 000 £ en espèces et deux véhicules et arrêté 11 personnes. L'opération a été menée par la force des enquêtes criminelles et financières des services d'immigration, assistée par la police des frontières, la police métropolitaine, l'Agence nationale de lutte contre la criminalité (NCA), ainsi que par les forces de l'ordre françaises.

Les personnes arrêtées auraient été impliquées dans un gang criminel organisé qui a soutenu financièrement les traversées illégales de bateaux et aidé activement les migrants à entrer au Royaume-Uni.

Annonçant le raid samedi, le ministre de l'Intérieur, Priti Patel, a déclaré par The Telegraph: «Je ne tolérerai pas des criminels impitoyables qui cherchent à enfreindre la loi en introduisant illégalement des personnes au Royaume-Uni. Je mettrai toutes les ressources nécessaires pour démanteler ces gangs et arrêter ces dangereux passages à niveau, y compris en poursuivant les groupes finançant ces opérations criminelles.

«C'est un message clair à ceux qui se cachent derrière ces passages imprudents. Nous vous trouverons et nous ne reculerons devant rien pour vous mettre derrière les barreaux et vous priver de vos gains mal acquis », a ajouté Patel.

Les arrestations interviennent alors que le nombre de migrants illégaux enregistrés comme ayant atteint les côtes britanniques a atteint 3285 personnes, un nouveau record et approchant rapidement le double du montant pour l'ensemble de l'année dernière, qui était de 1890.

Il y a deux semaines, le ministre de l'Intérieur a rencontré le ministre français de l'Intérieur récemment installé, Gérald Darmanin. Patel et son homologue français ont annoncé la création d'une unité de recherche opérationnelle franco-britannique qui sera chargée de lutter contre le fléau des gangs de passeurs.

Le groupe de travail tentera également de recueillir des renseignements dans le but d'empêcher les migrants de tenter de traverser la Manche.

Pourtant, les deux parties n'ont jusqu'à présent pas réussi à parvenir à un accord qui verrait les bateaux de migrants rentrer en France alors qu'ils étaient en train d'effectuer le voyage illégal. Les gouvernements français et britannique ont utilisé l'excuse d'un ensemble de lois maritimes internationales non contraignantes, qui empêcheraient les navires d'intervenir sauf à la demande des migrants illégaux.

Cette excuse n’a cependant pas empêché l’Australie d’empêcher les traversées par bateau lors de l’opération Sovereign Borders de l’ancien Premier ministre Tony Abbott, qui a vu la migration illégale chuter….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *