Catégories
Actualités internationales

ADL appelle à un rapport précis sur les réponses des musulmans au «fanatisme anti-musulman» du coronavirus

Mon dernier dans PJ Media:

La Ligue anti-diffamation (ADL) s'est éloignée de sa mission déclarée "d'arrêter la diffamation du peuple juif et d'assurer la justice et un traitement équitable pour tous". Il a exprimé son indignation la semaine dernière que certaines personnes, notamment mon collègue chroniqueur de PJ Media, Raymond Ibrahim et moi, aient couvert certaines des réactions les plus bizarres et inquiétantes au coronavirus dans le monde islamique. "Les islamophobes réagissent à la pandémie de coronavirus avec une bigoterie anti-musulmane", a déclaré l'ADL, qui était pleine à ras bord avec la signalisation de vertu auto-justifiée et les injures non fondées que nous attendons de la gauche. Il n'y avait qu'une seule prise: les rapports qui enrageaient tellement l'ADL étaient exacts.

C’est une tactique courante des gauchistes: représenter des faits qui sont manifestement vrais comme s’ils étaient manifestement faux, et odieusement odieux et haineux, sans aucune tentative réelle de les réfuter. Les moutons pathétiques qui pensent encore que l'ADL est une organisation des droits civiques seront pris en compte. Ceux qui sont plus réfléchis remarqueront que dans les choses terribles que je suis représenté comme disant ci-dessous, il n'y a aucun lien. Et il y a une très bonne raison à cela. Si l'ADL avait fourni des liens, il serait clair que dans tous les cas, je transmettais simplement des informations provenant des organes de presse, sans inventer des affirmations farfelues avec du tissu entier, comme l'ADL voudrait vous le faire croire.

Démontrant son engagement envers l'équité, l'analyse honnête et le rejet qui en résulte des frottis et des insultes, l'ADL a visé «Islamophobe Raymond Ibrahim», qui, selon lui, a écrit une «pièce alarmiste pour FrontPage Mag, une aile droite conspiratrice et islamophobe. magazine en ligne fondé par le militant anti-musulman David Horowitz. Ibrahim, qui est également membre du David Horowitz Freedom Center, une organisation ultra-conservatrice qui prétend combattre les efforts de la «  gauche radicale et de ses alliés islamistes pour détruire les valeurs américaines '', a écrit dans un article du 1er avril que les musulmans sont '' encourageant d'autres musulmans à entrer en contact les uns avec les autres 'et' protestant contre l'idée de fermer temporairement les mosquées ', ajoutant que les musulmans croient que "rien associé à l'islam et en particulier au culte islamique ne peut les rendre malades".

L'ADL ne mentionne jamais, sans surprise, que dans l'article en question, Ibrahim note soigneusement les sources de toutes ses déclarations. Chaque citation à laquelle les objets ADL proviennent non pas d'Ibrahim, mais de musulmans en Iran, en Égypte et ailleurs. Alors Raymond Ibrahim est méchant pour avoir rendu compte de ces déclarations? Apparemment, l'ADL le pense.

Il y a bien plus. Lisez le reste ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *