Catégories
Actualités internationales

Coran «vraiment clair» sur «la foi comme moyen de maintenir la justice et l'égalité»

Justice et égalité dans le Coran:

"Dites: 'Ô gens du livre, nous en voulez-vous, sauf que nous avons cru en Allah et ce qui nous a été révélé et ce qui a été révélé avant et parce que la plupart d'entre vous sont résolument désobéissants?' Dites:" Dois-je vous informer de pire que cela comme punition d'Allah? Ceux qu'Allah a maudits et avec lesquels Il s'est fâché et en ont fait des singes, des cochons et des esclaves de Taghut. Celles-ci sont pires en position et plus éloignées de la voie sonore. » (Coran 5: 59-60)

"Vous trouverez sûrement que le plus intense des gens en animosité envers les croyants est les Juifs et ceux qui associent les autres à Allah …" (Coran 5:82)

«Et même si Nous leur avions envoyé les anges et les morts leur parler et que Nous avons rassemblé tout devant eux, ils ne croiraient que si Allah le voulait. Mais la plupart d'entre eux sont ignorants. » (Coran 6: 111)

«Et si Nous l'avions voulu, nous aurions pu l'élever ainsi, mais il a adhéré à la terre et a suivi son propre désir. Donc son exemple est comme celui du chien: si vous le poursuivez, il halète, ou si vous le quittez, il halète. C'est l'exemple des gens qui ont nié Nos signes. » (Coran 7: 176)

«Et nous avons certainement créé pour l'enfer de nombreux djinns et l'humanité. Ils ont des cœurs avec lesquels ils ne comprennent pas, ils ont des yeux avec lesquels ils ne voient pas, et ils ont des oreilles avec lesquelles ils n'entendent pas. Ce sont comme du bétail; ils sont plutôt plus égarés. Ce sont eux qui sont insouciants. » (Coran 7: 179)

"En effet, les pires des créatures vivantes aux yeux d'Allah sont ceux qui ont mécru, et ils ne croiront pas." (Coran 8:55)

«O Prophète, combattez les mécréants et les hypocrites et soyez impitoyable avec eux. Et leur refuge est l'enfer, et le misérable est la destination. » (Coran 9:73)

"Ne voyez-vous pas que Nous avons envoyé les démons sur les mécréants, les incitant à l'incitation?" (Coran 19:83)

«Si les hypocrites et ceux dont le cœur est malade et ceux qui répandent des rumeurs à al-Madinah ne cessent pas, nous vous inciterons sûrement contre eux; alors ils ne resteront pas vos voisins, sauf un peu. Maudits partout où ils se trouvent, saisis et massacrés complètement. » (Coran 33: 60-61)

«Mais s’ils se détournent, alors dites:« Je vous ai prévenu d’un coup de tonnerre comme le coup de foudre qui a frappé «Aad et Thamud lorsque les messagers étaient venus vers eux avant et après eux,« n’adorez pas sauf Allah. » Ils ont dit: "Si notre Seigneur avait voulu, il aurait fait descendre les anges, donc en effet nous, dans ce avec quoi vous avez été envoyés, nous sommes mécréants." 'Quant à' Aad, ils étaient arrogants sur la terre sans droit et dit: "Qui est plus grand que nous en force?" N'ont-ils pas considéré qu'Allah qui les a créés était plus grand qu'eux en force? Mais ils rejetaient Nos signes. Nous avons donc envoyé sur eux un vent hurlant pendant les jours de malheur pour leur faire goûter la punition de la disgrâce dans la vie mondaine; mais la punition de l'au-delà est plus déshonorante, et ils ne seront pas aidés. Et quant à Thamud, nous les avons guidés, mais ils ont préféré l'aveuglement à la direction, alors le coup de foudre d'une punition humiliante les a saisis pour ce qu'ils gagnaient. » (Coran 41: 13-17)

«Muhammad est le Messager d'Allah; et ceux avec lui sont impitoyables contre les mécréants, miséricordieux entre eux. » (Coran 48:29)

«En effet, ceux qui n'ont pas cru parmi le peuple des Écritures et les polythéistes seront dans le feu de l'enfer, y demeurant éternellement. Ce sont les êtres les plus ignobles créés. » (Coran 98: 6)

«Les communautés arabes et musulmanes doivent parler d'anti-noirceur», par Rowaida Abdelaziz, HuffPost, 3 juillet 2020:

Le meurtre de George Floyd aux mains d'un policier blanc a forcé de nombreuses communautés à tenir compte de leur rôle dans le racisme anti-Noir.

La conversation est devenue plus réelle pour les membres des communautés musulmanes arabes et non noires aux États-Unis lorsqu'ils ont appris que c'était un employé de Cup Foods – un dépanneur appartenant à un Palestinien américain musulman – qui a appelé la police de Minneapolis sur Floyd soupçon de contrefaçon de 20 $.

Les musulmans américains n'ont pas de race majoritaire, ce qui en fait l'un des groupes confessionnels les plus diversifiés du pays. Près de 3 millions de musulmans résident aux États-Unis, et plus d'un cinquième d'entre eux sont des musulmans noirs, un groupe qui comprend des Noirs nés aux États-Unis qui se sont convertis d'une autre religion ou ont été élevés en musulman, ainsi que des immigrants de pays tels que la Somalie et Ethiopie. La diaspora africaine – issue à la fois de la traite négrière et de l'immigration volontaire – a créé des populations arabes africaines dans des pays comme le Soudan, l'Égypte et le Yémen. Et les gens de pays comme la Mauritanie s'identifient souvent comme les trois: arabe, noir et africain.

Les musulmans noirs ont été parmi les premiers musulmans aux États-Unis, en particulier ceux qui ont été capturés et réduits en esclavage au 17e siècle. Mais ils sont souvent ignorés dans les conversations traditionnelles sur l'islam. Maintenant, les manifestations qui ont secoué le monde dans les semaines qui ont suivi la mort de Floyd obligent également les musulmans non noirs, principalement arabes et sud-asiatiques à évaluer leur rôle dans l'injustice systémique.

«Ce plus gros problème pour nous en tant que musulmans n'est pas seulement l'islamophobie; c'est du racisme systémique et de la suprématie blanche », a déclaré Margari Aziza Hill, cofondatrice et directrice exécutive du Muslim Anti-Racism Collaborative, une organisation qui offre une éducation et une formation en matière de justice raciale au sein des communautés musulmanes. "Si nous nous engageons dans le projet de décolonisation, anti-racisme, anti-islamophobie, anti-oppression, nous réussirons."

Hill, qui est un musulman noir, a ajouté: "Mais si nous nous concentrons uniquement sur l'islamophobie, nous allons laisser les gens derrière. Ils vont me laisser derrière parce que je serai toujours victime de violences raciales. »…

Pour les musulmans noirs, l'intersection entre l'antiracisme et l'islamophobie est une expérience vécue qu'ils ne peuvent pas mettre de côté aussi facilement que les non-musulmans noirs. Mais ce qui les relie, c'est l'expérience partagée de la foi comme moyen de maintenir la justice et l'égalité.

«Le Coran est très clair à ce sujet. Il n'y a aucune ambiguïté », a déclaré Abdul Khabeer. "En tant que musulmans, nous devons prier, et nous devons chercher ces prières comme quelque chose qui nous lie et nous fortifie pendant que nous nous battons."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *