Catégories
Actualités internationales

Ils viennent pour John Kass

La semaine dernière, j'ai manqué l'excellent article du Chicago Tribune de John Kass sur «Les procureurs financés par Soros». La chronique a été publiée dans la Tribune le 22 juillet sous le titre «Quelque chose pousse dans les grandes villes dirigées par des démocrates: un sentiment accablant d'anarchie». (Le lien va à la chronique de Jewish World Review, qui l'a publiée le 23 juillet.)

La colonne s'ouvre:

Le président Donald Trump envoie des forces de l'ordre fédérales dans les grandes villes dirigées par des maires démocrates, où les meurtres et les fusillades de gangs sont hors de contrôle et où les centres-villes autrefois animés sont en passe de devenir des villes fantômes.

Et naturellement, les maires démocrates, soutenant Joe Biden, sont sur la défensive, contrariés que le président puisse gagner un avantage politique, alors même que les maires se disputent avec leurs propres services de police, alors que la violence augmente dans leurs villes, alors que des enfants sont abattus.

Mais ces villes démocratiques sont également celles où le milliardaire de gauche George Soros a dépensé des millions de dollars pour aider à élire des guerriers libéraux de la justice sociale comme procureurs. Il refait le système de justice en Amérique urbaine, volant sous le radar.

Les procureurs financés par Soros, et non les maires, sont ceux qui aident à libérer les violents avec peu ou pas de caution.

La chronique de Kass aujourd'hui est intitulée "Qu'est-il arrivé à une Amérique où vous pouviez librement exprimer votre opinion?" Kass raconte:

En réponse (à sa chronique du 22 juillet), le syndicat du journal Tribune, la Chicago Tribune Guild, à laquelle j'ai refusé à plusieurs reprises et poliment de me joindre, a écrit une lettre ouverte à la direction en me diffamant, en m'accusant à tort de sectarisme religieux et en fomentant des théories du complot. .

La direction des journaux a décidé de ne pas s'engager publiquement avec le syndicat. Donc je vais.

Pour avoir appelé Soros, Kass a été accusé de promouvoir une théorie du complot antisémite. Dans sa chronique d'aujourd'hui, il cite quelques articles soutenant la connexion Soros en termes positifs. Apparemment, Soros ne peut être nommé que s'il doit être félicité.

Dans ce contexte, Kass aurait également pu citer l’article de couverture du commentaire de mars d’Andrew McCarthy intitulé «The Progressive Prosecutor Project». Le commentaire a bien sûr été autrefois publié par l'American Jewish Committee. Il continue de soutenir la cause de la continuité juive et de s'opposer à l'antisémitisme en tant que magazine indépendant sous la direction de John Podhoretz.

Le cas contre Kass, tel qu'il est, est un crock. La chronique de Kass aujourd'hui est une déclaration de défi:

Je ne salirai pas mon nom en rampant vers qui que ce soit dans cette salle de rédaction ou dans toute autre salle de rédaction.

La question plus large ne concerne pas moi, ni la gauche politique qui espère faire taire les gens comme moi, mais l'Amérique et ses jeunes. Ceux d'entre nous ciblés par la culture d'annulation ne sont pas seulement des victimes. Nous sommes des exemples, comme l'ont dit un jour les révolutionnaires français, pour encourager les autres.

Les êtres humains ne souhaitent pas se considérer comme des lâches. Ils veulent se voir comme des héros.

Et, comme ils sont formés et appris à craindre la moindre accusation de crime de pensée, ils ne se considéreront pas comme faibles pour s'être alignés. Au lieu de cela, ils se considéreront comme vertueux. Et c'est ça le péché.

Ceux qui ne se comportent pas seront marginalisés. Mais ceux qui s'autocensurent seront félicités.

Mais qu'en est-il de notre tradition américaine de parler librement de nos esprits?

Joel Pollak de Bretibart couvre l’histoire dans «John Kass Defies Chicago Tribune Cancel Culture:‘ Je ne s’excuserai pas d’avoir écrit sur Soros ’, où j’ai appris cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *