Catégories
Actualités internationales

La Belgique et la France ont saisi des dizaines de moutons pour empêcher l'abattage illégal de l'Aïd al-Adha

Cette histoire illustre le fait que de nombreux migrants musulmans ont un ensemble de valeurs très différentes de celles que la plupart des gens ont en Occident. Les migrations massives ont apporté leur système de valeurs en Europe et en Amérique du Nord. L'abattage illégal d'animaux en plein air n'est pas une pratique à laquelle les Occidentaux sont habitués.

Les autorités belges ont saisi environ 70 moutons pour les empêcher d'être abattus illégalement pour la fête islamique de l'Aïd al-Adha. La fête islamique a commencé le 30 juillet et s'est terminée le 3 août; les animaux ont été saisis peu avant le festival. Cette année a marqué «la première année où une nouvelle loi interdisant l'abattage des animaux sans étourdissement est entrée en vigueur en Wallonie, la police affirmant que le changement de loi pourrait expliquer l'augmentation du nombre de saisies par rapport à 2019…. a eu des problèmes avec l'abattage illégal d'animaux pendant l'Aïd, et en 2018, la police a saisi 32 moutons dans la banlieue de Paris qui étaient cachés dans le garage d'une pizzeria locale.

Il y a quelques jours en France, un musulman s'est filmé en train de massacrer des moutons dans sa baignoire pour l'Aïd.

Alors que les mondialistes continuent de préconiser et de mettre en œuvre des politiques d'immigration suicidaires, des pratiques telles que l'abattage ouvert d'animaux et pire deviendront de plus en plus courantes.

«Belgique: des dizaines de moutons saisis pour mettre fin aux massacres illégaux de l'Aïd musulman», par Chris Tomlinson, Breitbart, 4 août 2020:

Les autorités belges ont saisi environ 70 moutons au total dans les provinces du Brabant et du Hainaut, empêchant ainsi les animaux d'être abattus illégalement pour la fête islamique de l'Aïd al-Adha.

Les saisies sont intervenues peu de temps avant la fête islamique, qui a eu lieu ce week-end dans les deux provinces wallonnes, et la police a déclaré que les saisies cette année étaient bien plus importantes que l'année précédente.

Cette année est également la première année où une nouvelle loi interdisant l'abattage d'animaux sans étourdissement est entrée en vigueur en Wallonie, la police affirmant que le changement de loi pourrait expliquer l'augmentation du nombre de saisies par rapport à 2019, rapporte La Dernière Heure.

La nouvelle loi, entrée en vigueur en septembre de l'année dernière, permet aux particuliers de demander des permis d'abattre des animaux à domicile mais, dans la pratique, de nombreuses municipalités refusent catégoriquement de les accorder car il leur est impossible de déterminer si un animal a été étourdi. ou pas avant l'abattage.

Les animaux saisis par les autorités ont finalement été accueillis par un refuge pour chevaux local à Steenkerque, qui a accueilli 65 moutons, et un refuge à Bousval, qui a proposé d'accueillir 16 des animaux….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *