Catégories
Actualités internationales

Les autorités fédérales soupçonnent d'éventuelles accusations de crime de haine dans l'affaire Ahmaud Arbery

Comment les autorités fédérales peuvent-elles avoir juridiction sur un meurtre survenu en Géorgie, demandez-vous? Je suppose que c'est à cause de cet ajout au Code pénal fédéral en 2009, qui permet au MJ de s'impliquer dans d'éventuels cas de crimes de haine où «l'État a demandé au gouvernement fédéral d'assumer sa compétence». C’est ce que le procureur général de Géorgie a fait ce matin. Sa pensée, je suppose, est que cette affaire a déjà été un spectacle hors du commun tel que géré par les autorités locales et l'AG veut s'assurer que les tensions raciales n'augmentent plus au cas où l'État continuerait à mal gérer. Ils feraient mieux de le remettre à Bill Barr et au MJ.

Sauf que le DOJ de Barr est également très suspect aux yeux des démocrates. Si le gouvernement prend l'affaire et ne peut obtenir une condamnation, Trump sera roué de coups pour l'avoir fait exploser. Pourquoi le président et Barr assumeraient-ils ce risque? D'un autre côté, si Barr refuse de prendre l'affaire, Trump sera roué de coups pour ne pas avoir pris le meurtre au sérieux.

D'un autre côté, si Barr et son équipe poursuivent l'affaire avec succès, c'est une belle plume politique dans la casquette du président avant les élections. Hmmmm.

Les autorités fédérales n’ont pas besoin d’une invitation de l’État pour s’impliquer. La loi de 2009 autorise également une intervention fédérale lorsque «une poursuite par les États-Unis est dans l'intérêt public et nécessaire pour garantir une justice substantielle». Question pour les aigles légaux, cependant: n'ont-ils pas besoin de preuves tangibles d'un motif raciste pour porter une accusation comme ce bâton? Je suppose que ça ne peut pas être suffisant que la mort d'Ahmaud ressemblé un lynchage, ce qu'il a fait, avec un groupe armé d'hommes blancs acculant un homme noir accusé d'un crime sans preuves. Voici ce que dit la loi:

(1) Infractions portant sur la race, la couleur, la religion ou l'origine nationale, réelles ou supposées. – Quiconque, agissant ou non en vertu de la loi, cause volontairement des lésions corporelles à toute personne ou, par l'usage du feu, une arme à feu, une arme dangereuse arme, ou un engin explosif ou incendiaire, tente de causer des blessures corporelles à quiconque, en raison de la race, de la couleur, de la religion ou de l’origine nationale réelles ou perçues de toute personne …

(A) sera emprisonné pour une durée maximale de 10 ans, condamné à une amende conformément au présent titre, ou aux deux; et
(B) sera emprisonné pour une période de plusieurs années ou à perpétuité, condamné à une amende conformément au présent titre, ou les deux, si:
(i) le décès résulte de l'infraction; ou
(ii) l'infraction comprend un enlèvement ou une tentative d'enlèvement, une agression sexuelle grave ou une tentative de commettre une agression sexuelle grave, ou une tentative de meurtre.

Il y a beaucoup de mots sur "à cause de". Nous pouvons soupçonner pourquoi les McMichael considéraient Arbery comme une menace si dangereuse qu'il a dû être confronté à des armes à feu, mais le soupçonner et sortir de tout doute raisonnable sont deux choses différentes. Du point de vue de Barr, pourquoi prendre un cas très visible où des preuves solides de motifs racistes peuvent ne pas exister et risquer de les faire exploser lorsque les procureurs de l'État peuvent probablement les condamner à des peines de prison à vie fondées sur des faits simples tels que nous les connaissons, sans question de leur motivation?

En outre, le parquet est désormais dirigé par une personne dont le rôle devrait aider à atténuer certaines tensions raciales ici. Cobb County D.A. Joyette Holmes prend le relais. C'est une ancienne juge, une femme noire et une républicaine, nommée par Brian Kemp. Les parents d'Arbery semblent satisfaits de l'avoir traitée, selon une déclaration publiée par leur avocat. Je pense que Barr va finir par passer et la laisser gérer.

Voici un reportage d'ABC hier soir sur la vidéo de surveillance d'Arbery dont Jazz a parlé hier – plus une vidéo de quelqu'un visitant le même chantier le soir plus tôt cette année. Faites très attention à 1:35. Apparemment, ce sont les images mêmes que les McMichaels ont vues qui leur ont fait penser qu'Arbery était un cambrioleur. Mais ça ne lui ressemble pas à mes yeux; la peau du suspect est plus claire. Et évidemment, entre le visage flou et les tatouages ​​de bras importants, il serait facile pour quelqu'un qui connaissait Arbery de dire si c'est lui. Sa famille dit que non. S'ils ont raison, les McMichael avaient vraiment le mauvais homme. Apparemment, rien n'a été volé sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *