Catégories
Actualités internationales

Trois membres musulmans d'un gang de viol toujours dans la ville où ils ont maltraité des filles, deux ans après avoir été expulsé

Dans une parodie grossière de justice, trois membres musulmans pakistanais d'un gang de viol de Rochdale qui ont été expulsés il y a des années "résident à nouveau dans la ville où ils ont maltraité des filles dès l'âge de 12 ans, a-t-il été révélé". Ils sont donc libres de faire plus de mal et d’encourager les autres à le faire.

La saisie des filles infidèles et leur utilisation comme esclaves sexuelles sont sanctionnées par le Coran. Selon la loi islamique, les hommes musulmans peuvent prendre des «captifs de la main droite» (Coran 4: 3, 4:24, 33:50). Le Coran dit: "O Prophète! Lo! Nous t'avons rendu licites tes femmes à qui tu as payé leurs dot, et celles que ta main droite possède de celles qu'Allah t'a données comme butin de guerre »(33:50). 4: 3 et 4:24 étendent ce privilège aux hommes musulmans en général. Le Coran dit qu’un homme peut avoir des relations sexuelles avec ses femmes et avec ces filles esclaves: «Les croyants doivent (éventuellement) gagner, ceux qui s’humilient dans leurs prières; qui évitent les vaines paroles; qui sont actifs dans des actes de charité; qui s'abstiennent de relations sexuelles, sauf avec ceux qui leur sont liés par le lien du mariage, ou (les captifs) que leurs mains droites possèdent, car (dans leur cas) ils sont exempts de tout reproche. » (Coran 23: 1-6)

Le Royaume-Uni a lancé une «étude sur les origines ethniques» des gangs de viol musulmans en 2018, mais maintenant ce projet a été abandonné et pratiquement rien n'est fait pour protéger les victimes, ou pour empêcher les migrants musulmans non filtrés de pulluler en Grande-Bretagne à travers la Manche en haute même pendant le verrouillage du coronavirus.


«Trois membres du gang de toilettage de Rochdale vivent TOUJOURS dans la ville deux ans APRÈS avoir été expulsés pour avoir abusé de filles dès l'âge de 12 ans», par Danny Gallagher, Mailonline, 9 mai 2020:

Trois des membres du gang de toilettage de Rochdale résident à nouveau dans la ville où ils ont maltraité des filles dès l'âge de 12 ans, a-t-il été révélé.

Les hommes sont connus pour être revenus dans la ville du Grand Manchester à peine deux ans après avoir perdu le droit de rester en Grande-Bretagne.

Les victimes du gang de toilettage ont exprimé leur horreur après avoir appris que les hommes qui les hantaient étaient de retour sur le pas de la porte, malgré le rejet par un juge de leurs appels contre la révocation de leur nationalité britannique.

La nouvelle a été révélée par le Mirror, dont l’une des victimes du groupe a dit qu’elle se sentait «violée» par leur retour.

L'un des hommes, Abdul Rauf, 51 ans, est père de cinq enfants, chauffeur de taxi et ancien professeur dans une mosquée. Sa peine était de six ans pour traite et relations sexuelles avec une fille, âgée de 15 ans.

Un autre, Abdul Aziz, 49 ans, portait le titre le plus sinistre de «maître» et est père de trois enfants. Il a été initialement condamné à neuf ans pour traite et complot en vue d'avoir des relations sexuelles avec un enfant.

Le troisième, Adil Khan, 50 ans, a été condamné à huit ans pour complot et traite d'une fille de 13 ans qui est tombée enceinte… ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *