Catégories
Actualités internationales

Un musulman qui a comploté le massacre du jihad a purgé trois ans de prison en Arabie saoudite pour avoir tenté de rejoindre l'EI

Il n'aurait jamais dû être autorisé à retourner aux États-Unis après cela. Le fait qu'il l'était montre à quel point le système actuel est réellement dysfonctionnel.

«Un partisan de l'État islamique de Tampa a répété l'attaque, tenté d'acheter une arme à feu avant son arrestation, dit le FBI», par Kavitha Surana, Tampa Bay Times, 29 mai 2020 (grâce à The Religion of Peace):

TAMPA – Au cours du mois précédant son arrestation dimanche, des agents fédéraux ont déclaré que Muhammed Momtaz Al-Azhari se préparait pour un bain de sang.

L'homme de Tampa, 23 ans, a commandé un gilet pare-balles, un manteau à capuche à manches longues, un masque de cagoule pour animaux et un drone. Il a acheté une mitraillette Uzi et a tenté de commander des pièces d'armes à feu et un silencieux à eBay, selon une plainte pénale déposée dans le district moyen de la Floride.

Pendant son temps libre, il a surfé sur les salons de discussion de l'État islamique qui proposaient une formation sur la fabrication de ceintures de suicide et de bombes. Il a recherché les détails de l'attaque par balle d'Omar Mateen en 2016 sur la discothèque Pulse d'Orlando et a recherché «Bayshore Boulevard» et «plage animée» sur Google. Un jour, il s'est rendu sur l'île de la lune de miel à Dunedin, puis a fait demi-tour et est retourné directement à Tampa.

Et, a déclaré le FBI, il a filmé une répétition simulée de lui-même lors d'un massacre:

«Hé toi, mets-toi par terre. Mets-toi par terre maintenant. Ne bougez pas, ne bougez pas, je vous dis que je vais vous tuer », a-t-il déclaré dans la vidéo du 30 avril sur téléphone portable que les agents du FBI ont déclaré avoir obtenue. Il portait un masque et tenait une arme qui, selon les agents, était l'Uzi. «C'est une revanche pour mes frères.»…

Al-Azhari n'est pas étranger à l'idéologie de l'État islamique. Il a purgé trois ans de prison en Arabie saoudite pour avoir tenté de rejoindre l'organisation en Syrie avec son père et deux autres, selon la plainte pénale. Il est retourné aux États-Unis à la fin de 2018 – d'abord en Californie, où vit sa grand-mère, puis il a déménagé à Tampa.

Un agent infiltré du FBI a commencé à parler à Al-Azhari après avoir tenté de commander un cadre de pistolet et un kit de gabarit auprès d'un vendeur eBay au Texas, selon la plainte. Le FBI a appris la vente – la plainte ne dit pas comment – et a demandé au vendeur eBay de laisser un agent reprendre son compte. Le vendeur a accepté.

L'agent infiltré a commencé à appeler Al-Azhari le 25 avril pour discuter des éventuelles ventes d'armes à feu. Au cours de la semaine suivante, le FBI a déclaré avoir enregistré qu'Al-Azhari avait pressé l'agent d'infiltration pour obtenir des armes à feu et un silencieux et tenté d'organiser une expédition à travers le pays de pièces d'armes illicites. La plainte pénale incluait des déclarations enregistrées d'Al-Azhari encourageant l'agent à acheter une arme à feu dans un prêteur sur gages, à essuyer le numéro de série et à le lui envoyer….

Alors qu'il parlait avec l'agent, le FBI a déclaré que des messages texte de l'émission de téléphone d'Al-Azhari avaient acheté une mitraillette Uzi à un vendeur local. Après son arrestation, les agents ont récupéré l'Uzi….

Des agents du FBI ont interviewé des employés de Home Depot, selon la plainte, et ils ont déclaré qu'Al-Azhari exprimait souvent des opinions "passionnées et agressives", affirmant que des Américains avaient obtenu ce qu'ils méritaient lors des attaques du 11 septembre. Plusieurs employés ont également déclaré qu'Al-Azhari leur avait demandé de l'aider à obtenir une arme à feu….

«Je veux rejoindre ISIS», a déclaré la plainte à l'informateur. "Ce sont les vrais adeptes."

Les deux hommes ont convenu de mettre leur argent en commun pour acheter un pistolet Glock et un silencieux au cousin de l'informateur, selon la plainte. Ils se sont rencontrés dimanche à Tampa, a indiqué le FBI, et l'informateur a remis à Al-Azhari un sac contenant le pistolet, un magazine étendu, un magazine régulier et un silencieux….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *